Comment concevoir et écrire un roman ?

S’attaquer à l’écriture d’un roman tête baissée est le meilleur moyen de ne jamais voir votre projet aboutir. En effet, sans synopsis préalable ni définition des personnages, vous risquez d’être constamment bloqué dans vos narrations sans compter que le résultat risque d’être décousu et peu crédible.

 

La définition de l’intrigue

Le point de départ d’un roman réside dans son intrigue, squelette indispensable avant de concevoir l’habillage et les narrations nécessaires pour donner du liant à votre histoire. Quelle histoire souhaitez-vous raconter ? Qui la raconte ? Quels en sont les rebondissements et zones de mystère qui vont la pimenter ? Il est indispensable d’écrire noir sur blanc votre synopsis avant d’imaginer vos personnages et de définir leurs profils. Si vous éprouvez des difficultés à imaginer des personnages, identifiez l’histoire à votre vécu ou imaginez-vous à la place du personnage de vos rêves. Cela vous permettra de fluidifier votre imagination.

 

Les personnages-clés et les personnages secondaires

La seconde étape consiste à définir les profils des personnages-clés d’abord, puis les personnages secondaires ensuite. Qui est qui ? Quels noms leurs donner ? Quels sont leurs styles, leur physique, leurs goûts, leurs fonctions, leurs habitudes. Plus vous aurez affiné les profils de vos personnages plus vous trouverez de matière à raconter sur eux.

 

Le style fait le roman

Un roman est d’abord une histoire qui doit plonger rapidement le lecteur dans un univers, lui faire ressentir des odeurs, des émotions, jouer sur ses sens et son imagination. Il doit pouvoir imaginer chaque scène comme s’il la vivait lui-même. Pour cela, il faut introduire des ingrédients dynamisants dans votre écriture. Produire des dialogues, décrire des scènes en détail, exprimer les ressentis et les émotions, créer des rebondissements, théâtraliser les situations et surtout surprendre le lecteur en permanence. Un roman dont on devine la suite n’a aucun intérêt pour le lecteur.

 

Ne pas négliger les finitions

Les relectures sont nécessaires pour tout projet d’écriture de livre ou de roman. Non seulement pour les corrections grammaticales ou d’orthographe mais aussi pour finaliser les tournures de phrases, s’assurer de la fluidité de votre histoire et de son intérêt permanent. Il est souvent conseillé, après avoir terminé l’écriture d’un livre, de le laisser reposer un moment puis revenir dessus pour des ultimes retouches et validations des contenus.

Kayak mon amour par Habib Oualidi, lire le début.

23 janvier 2017

Le livre « Kayak mon amour » est chaleureusement accueilli par le public

23 janvier 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *